Achat immobilier

crédit immobilier

L’achat immobilier est probablement le plus important de votre vie.
Que ce soit pour une maison, un condo, un loft ou un immeuble à logement vous devez connaître la règle numéro 1, celle de visiter plusieurs logements, de lire les petites annonces ou encore de consulter régulièrement les sites Internet en immobilier afin d’avoir une bonne connaissance du marché, des prix et donc des prestations auxquelles vous pouvez prétendre selon le montant de votre placement.

Achat Immobilier ,
maison, loft, appartement…

Vous avez trouvé ?

N’hésitez pas à visiter votre futur logement à des heures diverses : vous en tirerez des informations précieuses sur l’accessibilité du lieu, les éventuelles nuisances sonores ou de pollution, la luminosité et l’ensoleillement, la tranquillité du quartier, les possibilités de stationnement… Reste que prendre contact avec ses futurs voisins constitue le meilleur moyen de mieux connaître le quartier.

Faire plusieurs visites…
Rencontrer ses voisins…

LE CONTRAT DE VENTE : LES ACTES JURIDIQUES

Les vérifications obligatoires

Petit conseil, faites appel à un professionnel à même de vous renseigner sur l’importance et les prix des éventuels travaux.

Les vérifications doivent porter sur la surface du logement, les toitures, les murs, le chauffage, les installations électriques et sanitaires, les ouvertures (portes et fenêtres), le traitement contre les parasites (termites, capricornes)…les isolations (pour les bâtisses de plus d’un logement : Informez-vous sur le respect de la réglementation concernant l’amiante),

Faites appel aux services de l’urbanisme de votre mairie pour vous renseignez sur les évolutions du quartier et de l’environnement.

Pour les logements de moins de dix ans : demandez au vendeur l’attestation d’assurance dommages-ouvrage normalement souscrite à la construction ou à la transformation.

Pour les logements situés en lotissement : consultez le règlement de lotissement et le cahier des charges que vous devrez respecter.

Pour les logements en co-propriété : consultez le règlement, renseignez-vous sur les charges d’entretien et de travaux.

La rédaction de l’avant-contrat

L’avant-contrat est un contrat qui détermine les conditions dans lesquelles se fera la vente. C’est un écrit temporaire en attendant l’acte authentique. Et sa signature engage les deux parties. Faites-le réaliser par un professionnel (notaire ou agent immobilier).
L’avant-contrat peut revêtir différentes formes : la promesse unilatéral de vente, la promesse unilatérale d’achat et le compromis de vente ou promesse synallagmatique qui est le plus répandu. Demander à un professionnel celui qui vous conviendra le mieux.

L’ACTE AUTHENTIQUE OU LE CONTRAT DE VENTE

A partir du moment où toutes les conditions sont respectées, le contrat de vente est signé chez le notaire par les différentes parties intéressées.
Chacune des parties peut se faire représenter par son notaire.
L’acheteur et le vendeur gardent un exemplaire du contrat et le notaire remet un titre de propriété à l’acheteur.
C’est donc à la signature, que les sommes sont versées et les clés remises à l’acquéreur.

LE PLAN DE FINANCEMENT

Il vous faut mettre au point un plan de financement nécessaire à l’obtention d’un bon crédit, après avoir déterminé quel type de logement vous souhaitez acheter.
Dans la majorité des cas, le recours à l’emprunt est inévitable. Vous devrez fournir aux banquiers le montant de votre apport personnel qui est le principal déterminant du montant de votre prêt et le revenu disponible et la capacité de remboursement.

LE CONTRAT DE PRET

Les taux de crédits étant particulièrement bas, c’est le moment d’en profiter !
Mais attention à ne pas se précipiter !
Il vous faut faire le bon choix tant au niveau des taux que de la durée du prêt et de l’évolution des remboursements.
Le montant du taux d’intérêt est fondamental puisque les intérêts tiennent une part importante du montant total de votre prêt. Cependant, il existe une grande quantité de formules qui s’adaptent à chaque situation. Vérifiez celle qui s’adaptera le mieux à vos besoins.

La durée des prêt, quel débat !

Un vieux conseil nous dit : « plus c’est court, plus c’est bon »et OUI c’est effcitvement cela.
Cependant, deux hypothèses coexistent :

– « Je ne veux pas payer autant d’intérêts donc je préfére rester locataire »
– « Je veux me constituer un patrimoine et j’accepte le coût des intérêts »

Aussi, ce qui fera la durée du prêt n’est plus seulement la mensualité payée mais aussi la volonté de devenir propriétaire.

Explications :

On voit aujourd’hui des organismes qui n’hésitent pas à prêter sur 25 ans voir 30 ans. Dans ce cas, on comprend alors que la motivation de l’emprunteur n’est pas le coût du crédit mais l’opportunité de devenir propriétaire alors qu’il n’aurait jamais eu l’occasion de l’être autrement.

Pour faire votre choix sur la durée, il faut avoir en tête la notion suivante : « souhaitez vous privilégier votre qualité de vie grâce à une mensualité faible ou limiter le coût financier au prix d’un effort mensuel important. »

En passant de 15 à 25 Ans, la mensualité diminue de 20 %
mais le coût total augmente de 40 %.

Petites remarques :

Le taux sur une durée longue est augmenté systématiquement de 0,30 à 0,60 % car les risques d’accidents de la vie sont plus nombreux.
Si vous avez fait un prêt sur 30 ans et que vous vendez votre bien au bout de 10 ans, vous aurez remboursé plus d’intérêt que de capital et donc vous devrez presque qu’autant qu’au départ.

A propos de Jean Michel 6 Articles
Ancien employé de la finance, je me consacre à l'information financière des particuliers. Mon objectif est de permettre à tous d'accéder à une information financière de qualité pour économiser de l'impôt et investir.